La montagne est un univers impitoyable, un pays merveilleux, beau et empreint d’un imaginaire puissant. C’est pourquoi il est recommandé de se préparer avant de partir en vacances aux sports d’hiver.

Cette préparation demande un écran, et un canapé, un plaide et une boisson réconfortante, de type chocolat chaud. Voici notre sélection de cinq films pour se mettre dans l’ambiance chalet, polaire et labello.

*Ce classement ne comprend pas les Bronzés font du ski car trop évident, trop culte, trop tout.

Eddie The Eagle – 2016

Depuis l’enfance, Eddie Edwards (Taron Egerton) n’a qu’un but, participer aux Jeux olympiques. Seul problème, Eddie n’a jamais été un grand athlète. Après des déboires en ski alpin, il décide de changer de discipline et de faire du saut à ski. Un choix stratégique, car aucun autre britannique ne pratique ce sport, Eddie est donc qualifié pour les JO d’hiver de Calgary en 1988. Grâce à son coach, joué par Hugh Jackman, Eddie va alors pouvoir prendre son envol et montrer à la face du monde qu’il est un aigle.

Après avoir vu ce film vous aborderez différemment les galères rencontrées sur les pistes, que ce soit la peur d’une piste noire, ou d’une gamelle sur un saut. Vous aurez envie d’en découdre de repousser vos limites, sans pour autant prendre des risques inconsidérés.

Snow Therapy – 2014

Une famille suédoise, profite de ses vacances pour venir skier dans les Alpes françaises, afin de passer du temps ensemble. Pendant un déjeuner sur la terrasse d’un restaurant, une avalanche est déclenchée, mais celle-ci devient incontrôlable et s’abat sur la famille attablée. Thomas le père, attrape son téléphone et fuit, tandis qu’Ebba reste avec ses deux enfants pour les protéger. Snow Therapy est l’histoire de ce père de famille, couard et lâche, qui devra effectuer un travail sur lui-même pour comprendre son geste et rétablir son couple.

Grand Budapest Hotel – 2014

Cette petite perle du réalisateur Wes Anderson raconte l’histoire de Monsieur Gustave, homme charmant et charmeur, concierge en chef du Grand Budapest Hôtel, soupçonné d’avoir tué une de ses clientes. Il est considéré comme le présumé coupable, après avoir hérité de la défunte d’un tableau inestimable datant de la Renaissance. L’œuvre attise toutes les convoitises, à commencer par la famille de la disparue. S’en suit alors une fuite en avant, entrainant Monsieur Gustave et son apprentie Zéro Mustapha dans une aventure exquise.

Rythmé par des décors harmonieux, une mise en scène léchée, et des acteurs accomplis, ce film est un bijou loufoque et singulier. Prenant place dans une atmosphère hivernale et montagneuse, rappelant l’Autriche, ce film est parfait pour se mettre dans l’ambiance. En plus, il comprend une scène de descente à skis filmée en stop motion, du plus bel effet.

L’enfant d’en haut – 2012

L’enfant d’en haut est un drame de déroulant dans une vallée, réalisé par Ursula Meier. Simon a 12 ans et vie avec Louise, sa grande sœur, en contrebas d’une station de ski. Pour subvenir à leur besoin, Simon vole du matériel de ski là-haut et le revend une fois en bas. Sans cadre, vivotant sous différentes altitudes, Simon traîne, dans cette vie un peu misérable. Le film se concentre sur la relation des deux personnages, sœur-frère, adulte-enfant et surtout mère-fils.

Ce film montre un monde touchant, vrai, l’envers d’un décor souvent peint en blanc.

Le monde ne suffit pas – 1999

Ce film est parfait pour les casse-cous voulant se mettre dans une ambiance sport, grâce notamment à une scène de poursuite à ski devenu culte. Pendant 5 minutes, James Bond descend dans la poudreuse pour sauver sa peau et celle d’Elektra (joué par Sophie Marceau). Entre petits sauts chaloupés, le fameux coup du « sapin », ou encore le lancé de grenade, c’est la poursuite sur neige la plus connu de la saga James Bond. Pierce Brosnan a toujours un brushing impeccable et ne se gamelle jamais. Filmée à Chamonix, la scène se déroule en hors-piste avec un froid polaire sur le tournage. Ce dernier a d’ailleurs été interrompu quelques jours afin que les équipes, ainsi que les hélicoptères servant au tournage, se rendent au village Suisse d’Evolène, victime d’une grosse avalanche.

Bonus : Apocalypse Snow 1983

Cette série de court-métrages est culte pour tout snowboardeur. Filmé sur le domaine skiable des Arcs, le film est une course-poursuite entre des méchants monoskieurs qui poursuivent un gentil snowboardeur, afin de lui voler le secret de la glisse.

Add Your Comment